Imprimer
Digestion

Une alimentation mal équilibrée, riche en gras et en aliments transformés, peut entraîner une foule de malaises digestifs comme les brûlures d’estomac, l’indigestion, le reflux gastro-oesophagien, les flatulences et la constipation. D’autres facteurs faciles à éviter peuvent contribuer aux malaises digestifs, notamment la consommation d’alcool, le tabagisme, le stress, le manque de sommeil et le manque d’exercice.

La plupart du temps, il suffit de modifier son alimentation pour prévenir les problèmes. Vous devriez couper les gras, les sucreries et l’alcool autant que possible et essayer de manger plus de fruits et légumes qui contiennent une grande quantité d’éléments nutritifs et de fibres. Pour consommer les 25 grammes de fibres recommandés par jour, choisissez les pains de grains entiers, les céréales et les légumineuses et pois secs cuits. Les fibres augmentent le volume des selles et facilitent le transit intestinal. Pour éviter les crampes désagréables, ne consommez pas plus de 35-50 grammes de fibres par jour. Et si les fibres sont nouvelles pour vous, adoptez-les graduellement sur une période de deux à quatre semaines.

Une alimentation riche en fibres contient au moins cinq portions – de préférence neuf –de fruits et de légumes chaque jour. Une portion équivaut à une carotte, une pomme moyenne, une tasse de légumes crus ou une demi-tasse de légumes cuits. Évitez les aliments très raffinés comme le riz et le pain blancs, les céréales chaudes transformées, les pâtisseries, les tartes, les gâteaux, les nouilles enrichies et les collations du commerce, car tous ces aliments sont très calorifiques et très pauvres en fibres. Adoptez le riz brun ainsi que le pain et les pâtes de blé entier. Remplacez la viande par des légumineuses. Une tasse de haricots cuits contient jusqu’à neuf grammes de fibres. De plus, les haricots sont une excellente source de protéines et d’autres éléments nutritifs importants.

L’eau et les autres liquides (sauf l’alcool et les boissons caféinées) aident aussi au transit intestinal. Buvez au moins six verres de huit onces par jour, et même davantage si vous vivez sous un climat chaud ou si vous faites beaucoup d’exercice. Finalement, faites le bilan de vos habitudes de vie. Le stress, le manque d’exercice, les effets secondaires des médicaments, la maladie, les régimes choc et l’obésité peuvent tous entraîner des troubles digestifs.

Cultures bactériennes actives

Les « cultures bactériennes actives » présentes dans les produits laitiers fermentés, comme le yogourt, contribuent à promouvoir un bon équilibre des bactéries qui colonisent naturellement l’intestin. Leur présence diminue le risque que d’autres bactéries se multiplient et causent des maladies. La consommation de cultures bactériennes actives peut améliorer l’absorption des éléments nutritifs et faciliter la digestion.

Les cultures actives A et B, aussi connues sous le nom de probiotiques, sont des microorganismes inoffensifs comme les bactéries, qui sont réputés avoir des effets bénéfiques sur la santé. Les bactéries probiotiques peuvent agir sur la santé de bien des manières, par exemple en réduisant le risque de développer des maladies diarrhéiques, en améliorant la capacité de digérer le lactose chez les personnes intolérantes à ce sucre et en aidant à prévenir certaines maladies. Deux bonnes bactéries les plus fréquemment ajoutées aux produits laitiers sont Lactobacilus acidophilus et la bactérie bifidus. Lactobacilus acidophilus est une bactérie qui se multiplie dans l’intestin grêle et favorise la digestion. Tout le monde profite de sa présence, surtout ceux et celles qui sont intolérants au lactose, parce qu’elle contribue à prévenir les infections et favorise la bonne digestion des produits laitiers et l’absorption des éléments nutritifs essentiels. Bifidobacterium longum, la bactérie dominante dans notre intestin, contribue à la décomposition des éléments nutritifs et peut aider à protéger l’organisme des infections causées par les bactéries néfastes.

Il y a des circonstances où l’organisme profite davantage de la consommation de cultures bactériennes actives. Voici quelques suggestions:
  • Vous partez en vacances? Dans certains pays, l’eau et les aliments ne sont pas toujours salubres. Avant le voyage et à votre retour, mangez deux tasses par jour de yogourt Astro BioBest pour protéger votre système digestif.
  • Vous prenez des antibiotiques? Ces médicaments aident l’organisme à se débarrasser des infections bactériennes, mais peuvent aussi s’attaquer aux bonnes bactéries. En mangeant du yogourt Astro BioBest avec cultures A et B, vous aiderez votre organisme à refaire le plein de bonnes bactéries.